Installations

Jusqu'où peut-on s'aventurer ?

What are the Limits?

Avec un dispositif rudimentaire (un harnais relié à un point d'ancrage), l'installation "Jusqu'où peut-on s'aventurer ?" pose les bases de toute pratique artistique : un point de départ, un potentiel d'explorations spatiales, une prise de possession physique et graphique du territoire avec les limites qui sont accordées. La vidéo retrace les séquences sur ce cheminement spatial, la gestuelle employée et les expérimentations graphiques. La trace laissée constitue l'appropriation de l'espace, du cadre donné. Elle présente une histoire personnelle : les hésitations, les égarements, les intentions, les points de rupture frôlés...

Tel une page vierge, l'espace est occupé pour inscrire son acte de propriété. Cette emprise apporte elle aussi ses limites par son point d'arrimage. Elle lui accorde la sécurité tout en l'empêchant de s'éloigner plus loin, de se détacher.
L'artiste est confronté à des choix personnels : il doit tisser des liens avec les pratiques passées, se nourrir de son vécu ou lâcher prise en expérimentant de nouvelles pratiques.
La prise de décision créera à elle seule, telle une roue du temps, l'écriture d'une histoire très personnelle, un grouillement d'actions et de chemins parcourus.

Format
3x3 m

Technique
Mixte (scène avec ancrage, harnais, papier, acrylique, dispositif vidéo)

Élément déterminant Le fragment ou l'objet portant toute une histoire marquée, devient à son tour le déterminant de la composition. Série
What are the Limits? Un point de départ, un potentiel d'explorations spatiales, une prise de possession du territoire avec les limites qui sont accordées. Performance
Exp&Me, reports et dépliés en continuum Échanger et animer des châssis par un principe de transfert. Variations
Licence to use Composer à partir d'éléments collectés opaques ou transparents, différentes relations, superpositions. Projet participatif